Maceo

Maceo est né 5 jours après terme. Il présentait un torticolis congénital et avait des trémulations (tremblements rapides et fins) aux pieds. Ces indications laissent penser que Maceo a eu un accident cérébral (problème d’oxygénation ou autre) lorsqu’il était dans le ventre de sa maman.

Les examens médicaux et l’IRM diagnostiquent une leucomalacie périventriculaire, c’est-à-dire des lésions cérébrales au niveau de la substance blanche du cerveau. On appelle aussi cela une Infirmité Motrice Cérébrale (IMC) ou Paralysie Cérébrale.

Cela se traduit chez Maceo par des problèmes moteurs importants : il ne contrôle pas bien son tronc, ni sa tête, il ne coordonne pas bien ses mouvements, ses muscles sont spastiques (c’est-à-dire qu’ils se contractent involontairement de façon importante, pouvant générer des crampes et des douleurs diffuses). Il ne peut donc pas marcher, ni se tenir assis tout seul, ni écrire, ni faire une action qui nécessite les deux mains. Sa respiration est courte et il a donc des difficultés à faire de longues phrases et à articuler.

Son côté gauche est plus atteint que son côté droit.

Son état génère des contractures et des douleurs musculaires, ainsi qu’une très grande sensibilité, voire même une fragilité émotionnelle.

Mais cela n’empêche pas Maceo d’être un petit garçon très intelligent, qui communique beaucoup et aime la compagnie des autres. Il se déplace à quatre pattes sur de courtes distances. Il est scolarisé, à mi-temps, en CE1, à l’école de son village, où il suit le même programme que les autres enfants. Il est assisté par une auxiliaire de vie scolaire (AVS).

Maceo est très attentif  aux autres et très attentionné. Il a également beaucoup d’humour.